SÉQUENCE ÉMOTION #2 : Ma première forêt noire

Hello, hello,

Il y a quelques temps je me suis fixée comme objectif de réaliser ce terrible gâteau qui sonne dans mon esprit comme un mixte entre une finale du plus Grand Pâtissier et une arme fatale contre tous les diabétiques : une Forêt Noire.

N’écoutant que mon courage, j’ai ouvert mon Larousse Pâtissier pour y trouver la recette de ce gâteau tant redouté, prête à l’affronter pour la gloire de mon nom, mais également pour les beaux yeux de Darling dont c’est l’un des desserts favoris (réalisé dans sa jeunesse par sa Môman : si c’est pas de la pression ça !)

Voici donc les étapes de mon immersion dans cette Forêt interdite :

Faire tremper des cerises dénoyautées dans du guignolet kirsch (pendant la durée de la réalisation du gâteau).

Mélanger 180 grammes de farine, 100 grammes de chocolat en poudre (du bon pas sucré, type Van Houten), et 1 sachet de levure. Perso maintenant je passe toujours tout au tamis, je trouve que ça fait vraiment des pâtes plus aérées.

Fouetter 6 jaunes d’œufs (parce qu’ils l’ont bien mérité), 100 grammes de beurre, 100 grammes de sucre en poudre et un sachet de sucre vanillé (ou de l’essence de vanille).

Ajouter la première préparation au mélange.

Fouetter les 6 blancs en neige et les incorporer au mélange chocolaté (qui est très sec avant cette étape donc c’est assez fastidieux).

Mettre la pâte dans un moule assez haut et le faire cuire 30 minutes au moins à 180°.

Une fois refroidi, découper ledit gâteau en 3 parties (on fait moins les malins en règle générale à ce moment là).

Déposer sur les 2 premières parties du gâteau les cerises et le jus de kirsch.

Préparer la crème en battant 20cl de crème liquide (bien froide) avec un sachet de sucre vanillé à incorporer à mi parcours, quand la crème a déjà un peu prise.

Répartir la crème avec une poche à douille entre les cerises.

Monter les 3 étages du gâteau et finir la décoration du dessus !

 

Et voila le travail avec la découpe!

Bon, on ne va pas se mentir, il est très moche ce gâteau. Je pense que mes 2 premières couches sont trop grosses et la dernière trop fine donc je n’ai pas pu la découper à plat. Et la décoration du dessus ce n’est pas ça…

MAIS est-ce qu’il est bon? Ma foi, niveau goût c’est franchement honorable. Bon c’est sûr, il faut en prendre des petites parts mais ce n’est pas écœurant comme je le pensais et pas si sucré que ça.

Bref, il y a encore du boulot mais j’ai tenté !
La beauté est dans l’essai comme dirait l’autre… :)

4 Commentaires

  1. Wouuuuah la classe pour moi aussi la forêt noire est un mythe auquel je voudrais m’attaquer, chapeau. Et mention spéciale à la référence cinématographique ^^. BRUCE BRUCE BRUCE !!

    Aimé par 1 personne

  2. Je te dis un grand bravo, la forêt noire est très difficile à réussir. Un grand bravo donc pour ce travail… qui me donne l’eau à la bouche en plus.
    A très bientôt,
    Au plaisir de partager,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :